Ce que disent 800 sahéliens sur la radicalisation, la violence et l’insécurité. 9 rapports de recherche

Ce que disent 800 sahéliens. Études des perceptions des facteurs d’insécurité et d’extrémisme violent dans les régions frontalières du Sahel, sous la direction de Réda Benkirane. Centre pour le dialogue humanitaire / Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), 2016. [ English version ]

Rapport international

  1. Résumé Exécutif 
  2. Radicalisation, violence et (in)sécurité. Rapport international de recherche

Rapports nationaux

  1. La montée de l’insécurité transfrontalière. Rapport National Burkina Faso
  2. Économie politique de la violence dans l’Extrême-Nord. Rapport National Cameroun
  3. Conflictualité locale et demande de justice. Rapport National Mali
  4. Radicalisation et citoyenneté. Rapport National Mauritanie
  5. Instrumentalisation religieuse et économie de l’insécurité. Rapport National Niger
  6. Pauvreté, crise de l’appartenance nationale et extrémisme violent. Rapport National Nigeria
  7. Citoyenneté vigilante. Rapport National Sénégal
  8. Entre nécessités et insécurité, les défis de l’État. Rapport National Tchad

[cliquer pour agrandir]Sahel_Survey UNDP-HD Centre